Publié le

Les vignobles de Bourgogne

 

Connue et reconnue à travers le monde depuis des siècles pour les Vins de légende qu’elle produit, la Bourgogne se découpe en 5 régions viticoles principales sur 28 715 hectares. On compte 100 Appellations d’Origine Protégée (AOP) sur ce territoire, symboles de l’excellence et de la diversité de la Bourgogne viticole.

La carte des vins de Bourgogne

Cette zone de production s’étend de la ville de Chablis dans l’Yonne jusqu’à celle de Mâcon en Saône-et-Loire. On retrouve parfois le Beaujolais comme une région de Bourgogne mais ce dernier possède ses propres caractéristiques et commence à bâtir sa propre réputation. On retrouve donc le Chablisien, la Côte de Beaune, la Côte Chalonnaise, le Maconnais et enfin le Châtillonnais.

 

Carte vignoble bourguignon

 

La région viticole de Chablis

Carte vins Chablis Grand Auxerrois

 

A mi-chemin entre Beaune et Paris, la région viticole de Chablis s’étend sur une vingtaine de communes. Au milieu des vallons aux sommets boisés, le Chardonnay tapisse les coteaux bordant la jolie vallée du Serein. Les ceps plongent leurs racines dans un sol argilo-calcaire qui donne aux vins de Chablis leurs arômes minéraux caractéristiques, comme la pierre à fusil.

Des vins très réputés

Les vins les plus réputés sont ceux situés sur les 7 grands crus de Chablis (« Les Clos », « Vaudésirs », « Valmur », « Blanchot », « Bougros », « Preuses » et « Grenouilles »), mais l’on retrouve également des Premiers Crus, le Chablis ou encore le Petit Chablis. Il est à noter que l’ensemble des grands crus sont situés sur la rive droite du Serein, sur un coteau exposé Sud-Ouest.

 Un vin apprécié pour l’exportation

Vignoble très côté à l’export, la minéralité ainsi que les notes iodées des vins de Chablis en font les partenaires idéaux pour tous les mets de la mer. Ces vins blancs se marieront de manière très heureuse avec les huîtres.

La région viticole de la  Côte de Nuits

 
carte vignoble cote de nuits

Les vignes de la Côte de Nuits et des Hautes Côtes de Nuits s’étendent sur une vingtaine de kilomètres, du nord au sud. Cette région viticole est le haut lieu des Grands Crus de la région. Surtout réputée pour ses vins rouges, elle donne également naissance à quelques vins blancs recherchés.

La Côte de Nuits et les Hautes Côtes produisent une grande majorité de vins rouges. Cette région viticole est ainsi le paradis du Pinot Noir, qui engendre la plupart des Grands Crus de Bourgogne. On retrouve notamment pour exemple les mythiques Clos Vougeot, Romanée-Conti ou encore Chambertin Clos de Bèze. Les vins blancs y sont plus rares, nés du Chardonnay et, quelques fois, de l’Aligoté.

Si vous avez la chance de pouvoir déguster un vin rouge de la Côte de Nuits, accompagnez le d’une viande en sauce ou pariez sur un accord sucré-salé (tajines, canard à l’orange) plus audacieux.

La région viticole de la Côte de Beaune

Carte Côte de Beaune
 

Entre Ladoix-Serrigny et les coteaux des Maranges, la région viticole de la Côte de Beaune s’étire sur 20 km, du nord au sud. Orientés vers le soleil du matin, ces terres à vignes n’excèdent pas quelques centaines de mètres de large. On y produit pourtant des vins rouges et blancs de renommée internationale. La ville de Beaune, centre historique et haut lieu de tourisme, notamment pour sa vente de charité des Hospices de Beaune, reste le cœur de ce vignoble tourné vers l’export.

On retrouve deux Grands Crus en rouge que sont le Corton et le Corton Charlemagne sur la colline de Corton et sept grands crus en blanc sur les villages autour de Montrachet. Avec notamment les villages de Meursault ou de Puligny Montrachet, la Côte de Beaune est ainsi incontestablement le lieu de prédilection pour la production des plus grands vins blancs de Bourgogne.

Voici un petit moyen mémotechnique pour vous souvenir des Grands Crus Blancs de la côte de Beaune :

Le Seigneur Montrachet, partant aux Croisades, confia sa fille pucelle à son Chevalier (Chevalier –Montrachet) favori.
En son absence, ce qui devait arriver arriva et un enfant naquit de cette union illégitime.
De retour des Croisades, le Seigneur découvrit ce Bâtard (Batard-Montrachet), qui se mit à pleurer en le voyant. Le Seigneur s’écria alors : « Criots-Bâtard » (Criots-Batard-Montrachet) ! ! !
Mais comme c’était un homme bien, il accueillit l’enfant dans sa famille par ces mots : « Bienvenues-Bâtard-Montrachet ».

 

 La région viticole de Côte Châlonnaise

 

Carte vins Côte Chalonnaise

 

Entre la Côte de Beaune, au nord, et les monts du Mâconnais, au sud, la Côte Chalonnaise étire ses vignes sur 25 km de long et 7 km de large. Ici, au cœur de paysages rythmés par les collines, les parcelles de vignes ont trouvé leur place de prédilection sur les coteaux orientés sud-est. Si cette région reste moins connue que ces deux voisines précédentes, il n’en reste pas moins que de très jolis vins y sont produits.

On retrouve donc une production à la fois en rouge et en blanc, majoritairement à base de pinot noir ou de Chardonnay. On retrouve néanmoins d’autres cépages comme le Bouzeron, produit sur l’appellation du même nom.

 

La région viticole Mâconnais

Carte vignoble mâconnais

 

Terroir bourguignon le plus méridional, le Mâconnais étend ses vignes sur 35 km de long, entre Sennecey-le-Grand et Saint-Vérand. Large de 10 km, cette région est délimitée par deux vallées : celle de la Grosne, à l’ouest, et celle de la Saône, à l’est. Là, vous découvrirez un pays viticole à deux visages. Au sud-ouest de Tournus, les monts du Mâconnais offrent une succession de sommets boisés et de petites vallées, idéales pour la culture de la vigne.

Plus au sud, les collines cèdent la place à un paysage grandiose, dominé par des roches monumentales, dont celles de Vergisson et de Solutré. Les ceps partent à l’assaut des pentes, dès que le sol ou l’ensoleillement le permettent.

Plus de 80 % du Maconnais est planté en blanc avec le cépage roi qu’est le Chardonnay. Pour les 20 % restants, on observe une majorité de Gamay, complétée par quelques vignes de Pinot Noir. Les appellations les plus reconnues sont Pouilly-Fuissé, Macon-Villages ou encore Saint-Véran.

Les cépages et les couleurs du vignoble de la Bourgogne

 

La Bourgogne offre donc différents terroirs, sur lesquels sont exploités deux cépages phares que sont le Pinot Noir et le Chardonnay. Ainsi, 48 % est planté en Chardonnay contre 34 % en Pinot Noir, le reste se partageant entre l’Aligoté  et le Gamay. On retrouve une correspondance avec la couleur des vins produits puisque 61 % sont des vins blancs, 29 % des blancs et des rosés et 10 % des crémants de Bourgogne.

Grâce à cette diversité et aux talents des différents producteurs, la Bourgogne est désormais installée au pinacle de la viticulture mondiale.

Certaines maisons ont la chance de travailler sur une grande partie de ces terroirs et donc de pouvoir participer au rayonnement de l’ensemble de la Bourgogne, c’est le cas de la Maison Louis Jadot dont la réputation n’est plus à faire.

Bouteilles vin Bourgogne Louis Jadot

 

N’hésitez donc pas à aller visiter cette belle région, classée récemment grâce à ses climats au patrimoine mondial de l’Unesco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *