Champagne Deutz - Amour de Deutz - rosé 2013

Notes de dégustation : 

La robe scintille et se pare d’un or rose délicat. L’effervescence est fine, vive et régulière. Le cordon de
mousse est vibrant et joyeux.
Le nez est très expressif et séducteur, on lui reconnait de délicats arômes de petits fruits rouges et noirs, agrémentés d’une fine note vanillée.
En bouche, le gustatif est à l’unisson de l’olfactif. On retrouve les notes de fraise, framboise et groseille toutes en harmonie.
De grande séduction, prometteur d’un beau potentiel de garde, le vin est d’un équilibre parfait entre la puissance aromatique et la finesse de la structure.
Élégante, précise et gourmande, la finale est dotée d’une belle longueur.

Composition de la Cuvée

La cuvée Amour de Deutz Rosé 2013 est principalement élaborée à partir de Pinot Noir (64 %) des terroirs d’Aÿ, Verzenay, Ambonnay et Bouzy. Ainsi que de Chardonnay (36 %) des crus d’Avize, et le Mesnil-sur-Oger.
La spécificité du style et de la robe du vin tient à l’apport, lors de l’assemblage, de 9 % d’un grand vin de Pinot Noir rouge élaboré par Deutz à partir de parcelles de vieilles vignes de la côte d’Aÿ et de Mareuil-sur-Aÿ.

Accords mets-vins

La cuvée Amour de Deutz Rosé se fera la complice de tout grand moment d’émotion. Apéritif d’exception, elle escortera à merveille des mets purs, délicats, harmonieux voire épicés. Elle se mariera avec bonheur à un homard grillé ou à la chair fine et fragile de délicats poissons comme le rouget de roche ou le Saint-Pierre. Elle saura également accompagner, peut-être magnifier, un carpaccio de bœuf de kobe, un agneau de lait ou un
délicat pigeon aux cerises.

170.00 

Ce produit est en rupture de stock pour le conditionnement choisi

caractéristiques

Comment le servir ?

l'avis des experts place des grands vins sur ce champagne

Vous cherchez une idée recette ?

Beaujolais nouveau
L'actualité du vin et du Champagne

Le Beaujolais Nouveau est arrivé !

Chaque année au mois de novembre nous retrouvons le slogan “le Beaujolais Nouveau est arrivé !”, mais que sait-on vraiment du Beaujolais Nouveau ?  

Lire la suite »